Radioamateur c'est quoi ?

 

Site optimisé sous FIREFOX !!!!.

                                                     il était une fois ...UN RADIOAMATEUR



Voici un aperçu rapide de cette passion .


Qu'est-ce que le radioamateur , le Radioamateurisme ?

Il s'agit là d'une question bien légitime que vous vous posez.!!!
Le Radioamateurisme est un loisir permettant notamment l'expérimentation de matériel, la communication entre personnes sans distinctions aucune, le tout via un génial outil qu'est la radio.
Sans quitter son appartement l ‘on peut voyager au fil des ondes aux quatre coins de la planète.
Le radioamateurisme est une grande famille d'environ 25 000 radioamateurs en France, et de plusieurs millions dans le monde .
La radio , un moyen facile de communiquer avec le monde entier.

De nos jours, le monde radioamateur a beaucoup évolué depuis les périples de Marconi et la fameuse course pour la première communication transatlantique. Les moyens mis à notre disposition sont maintenant beaucoup plus imposants et performants, rendant ainsi tout le plaisir d'établir des contacts locaux,nationaux et internationaux sur les bandes de fréquence dédiées aux radioamateurs.
Bon nombre de centres d'intérêts pourront vous satisfaire dans le domaine du Radioamateurisme,que ce soit en radio simple ou en radio additionnée à un autre équipement tel que l'ordinateur qui est de plus en plus omniprésent dans les stations des Radioamateurs.
Mais pour pouvoir rejoindre cette grande famille et profiter de tout ceci, il vous faudra passer une licence à la suite de laquelle il vous sera attribué un indicatif du genre F4DHO ( à prononcer comme ceci ,Fox-trot quatre delta hotel oscar) délivré par les services officiels des télécommunications


Les Centres d'examen se trouvent à :

Boulogne (62) : 03 21 80 12 07
Lyon (69) : 04 72 26 80 05
Marseille (13) : 04 96 14 15 05
Nancy (54) : 03 83 44 70 07
St Nazaire (44) : 02 40 45 36 36
Toulouse (31) : 05 61 15 94 32
Villejuif (94) : 01 47 26 00 33
Il existe trois niveaux de licence à l'heure actuelle en France : Les classes 3 ,2 et 1.


Origine de l’émission d’amateur.


Dès la fin du siècle dernier, les amateurs de télégraphie sans fil 'TSF' ont commencé à établir des liaisons télégraphiques par radio à des distances de plus en plus grandes.

Au début , les gens bien pensants et le public en général dédaignaient beaucoup ces fadas qui bricolaient des appareils bizarres pour en faire sortir des sons dans des écouteurs.
Le premier indicatif Radioamateurs (8AA) fut attribué en 1921.

Ce sont eux qui, en 1923 ont découvert les possibilités prodigieuses des ondes courtes en établissant les premières liaisons avec les quatre coins du monde, pour la  France, c'est Léon DELOY , sous l'indicatif '8AB' qui fut le premier à établir une liaison transatlantique avec un radioamateur des USA, '1MO' Schnell sur une longueur d'onde de 100 mètres. Pierre '8BF' lui contacta la Nouvelle Zélande en octobre 1924 .

Les amateurs se groupérent en différentes associations :

-- groupe français des amateurs de T.S.F. en 1914.

-- Radio-club de France en 1920 .

-- Société des amis de la T.S.F. en 1922 présidée par le général Ferrié , homme célèbre .

-- Au début de l'année 1923 naquit le CLUB DES 8 qui publia en son temps la revue T.S.F. MODERNE .

-- le  R.E.F. de nos jours 'réseau des émetteurs français' fut créé en 1925 .

Afin d'éviter l'anarchie due au nombre croissant d'amateurs , les autorités ont obligées ceux-ci à posséder un indicatif personnel officiel.

Chaque pays eut son préfixe ( F pour la France , ON pour la Belgique , HB pour la Suisse , DL pour l'Allemagne , TK pour la Corse ect. )

 

Les radioamateurs devancent souvent l'évolution des techniques :

* Modulation de fréquence,
* Bande latérale unique,
* Communications digitales,
* Construction de satellites * Internet et bien d'autres.

La radio conservera toujours dans les années à venir son importance, ne serait ce que pour la simple et bonne raison de l'existence d'un besoin de l'homme de communiquer et d'expérimenter.
Qui plus est, la mise en oeuvre d'une station radioamateur de base ne demande pas des moyens matériels et financiers important car l’on peut avec un peu de débrouillardise en construire une par ces propres moyen avec par exemple l’achat de composants sur divers brocante radio qui ont lieux régulièrement sur la France et les pays voisins ou alors par l ‘intermédiaire de petites annonces sur des revues spécialisées ou encore via internet.


Comment se passe une communication .
Le radioamateur qui désire établir un contact commence par écouter la bande de fréquence qui lui semble la plus favorable .
Puis il choisit une fréquence que personne n'occupe, afin de ne pas gêner, et appel toutes directions ou dans une direction bien précise en indiquant son indicatif officiel.

Dès la liaison établie , on échange les indicatifs, à l'aide d'un code très simple et l’on précise ensuite la force et la qualité des signaux reçus puisque ceux çi peuvent très variables, ensuite on envoie son prénom et son lieu d'émission (QTH).
La liaison continue par la description du matériel utilisé, les conditions climatiques( facteurs importants dans la qualité de la transmission radiophonique).
L'émission radioamateur se fait dans le respect des règlements officiels et des opinions de son correspondant en se limitant à des informations souvent technique.


Chasse aux renards , recherche de ballons sondes envoyés par les centres météo .

 

Sécurité civile Adrasec, Rasec.

Dans presque tous les départements français, les radioamateurs (sous formes d associations appelées Adrassec) se tiennent à disposition des autorités nationale et départementale quand par exemple le plan ORSEC ou tout autre plan de secours est déclenché.Ils sont capables de localiser, rapidement, le point de chute d’un avion, grâce à des équipes spécialisées et entrainées .
Les radioamateurs participent à de véritables chaines de solidarité pour trouver et faire acheminer sur place, dans le cadre de l’aide humanitaire, un médicament peu répandu par exemple.
Ils se mettent aussi à la disposition des autorités en cas de catastrophes naturelles ou autres.

Communications locales et mondiales.

Nous sommes en mesure d'opérer des communications à l'échelle planétaire et cela sans les réseaux filaires et Internet. Tant au niveau local, qu'au niveau international, nous pourrons facilement établir ces communications. Certaines sont parfois relatives aux conditions de propagation, mais cela ne donne qu'un défi de plus à relever.Si nous voulons quitter le plancher des vaches, nous avons la possibilité et les moyens aussi par exemple communiquer avec des habitants de la station spatiale internationale (ISS), qui à l'occasion, prennent le micro et font quelques contacts avec les radioamateurs.
Le premier satellite radioamateur a été lancé en 1961 a l'aide d'une fusée Thor Delta depuis la base de Vandenberg aux U.S.A.
Les vols de qualification de la fusée Ariane notamment, ont servis de support à plusieurs envois de satellites amateurs.

D'autres moyens de communications qualifiés de plus exotiques font aussi partie de nos expérimentations. Nous n'avons qu'à penser aux nombreux satellites radioamateurs conçus et fabriqués par les radioamateurs eux mêmes ou encore à la possibilité de faire réfléchir nos signaux sur la lune(qui sert alors de miroir) pour rejoindre ensuite une station sur la terre !!! et oui celà est possible.

Notons que, pour l'anecdote, beaucoup de personnalités sont des Radioamateurs à leur temps perdu... en voici une liste:
FO5GJ : Marlon Brando le célèbre acteur.
EA0JC: Juan Carlos ROI d'Espagne.
HS1A : Bhumiphol Adulayadej Roi de Thaïlande.
JY1 : Hussein Roi de Jordanie.
I0FCG : Francesco Cossiga Président de l'Italie.
LU1SM : Carlos Saul Menem Président de l'Argentine.
VU2RG : Rajiv Gandhi Premier Ministre de l'Inde.
UA1LO : Yuri Gagarin Astronaute.
ON1AFD : Dirk Frimout Astronaute.
KB6LQS ; Dick Rutan Pilote de Voyager.
N6KGB : Stewart Granger Acteur.
N6YOS : La fille d’Elvis ,Priscilla Presley Actrice.
WB6RER : Andy Delvine Acteur.
KD4WUJ : Patty Loveless Musicienne.
WB6ACU : Joe Walsh Musicien des Eagles.
KI6M : Stu Gilliam Comique.
NK7U : Joe Rudi Joueur de Baseball.
K2ORS : Jean Shepherd Ecrivain Humoriste.
KA6UXR : Dr Alexander Comfort Ecrivain.
KA6HVK : Brul Ives Chanteur.
F4DHO vôtre webmaster .....
Vous pouvez voir aussi en mini vidéos des sorties de radioamateurs sur ce site à la rubrique "Vidéos".
Venez vite nous rejoindre, nous avons besoins de sang neuf.

Ecoutez depuis internet la radio en direct de Berlin sur le site ci-dessous:
http://dl7pz.dtdns.net/java.html



Vous avez des questions sur le sujet,
n’hésitez pas à demander ici :     f4dho@yahoo.


>Extrait du journal L'UNION L'ARDENNAIS

 

l'influence du Soleil Sur la

même longueur d'onde

Article paru dans "l'union"
Champagne Ardennes Picardie.
Dans le secteur (Vouziers, France),
Jean Comte et Éric Fourreaux (F0GII
et F4DHO) sont les deux seuls
pratiquants du radioamateurisme.
Passionnés par ce mode de
communication particulier, « F0GII »
et « F4DHO » espèrent faire des
émules.
Ils ont commencé au même âge, vers
18 ans. Jean Comte, aujourd'hui 67
ans, en jouant avec un poste radio en
bois et Éric Fourreaux, 47 printemps,
en voulant bricoler une antenne FM
pour écouter la radio correctement.
« On a pu tomber sur une dame qui
contactait son mari en pleine mer, ou
un gars qui démâtait au large du
Brésil, la nuit, parce qu'il venait de
percuter un chalutier... » se souvient
le duo.
Trafic aérien, agences de presse,
signaux de satellites météo ou
échanges de radioamateurs, les ondes
ont recelé et recèlent encore bien des
secrets. « Avant, on avait la
gendarmerie, mais les fréquences
militaires sont numérisées
aujourd'hui. ». Difficile pour eux
d'expliquer pourquoi ils se sont
lancés à fond dans le
radioamateurisme, mais on comprend
que la curiosité, et le côté magique
d'entendre quelqu'un à 500 mètres
comme à 20 000 kilomètres y sont
pour quelque chose.
Pendant de longues années, Jean, qui
vit à Vouziers, s'est contenté
d'écouter les ondes. Puis F0GII (son
indicatif, à lire en code alpha) a
localisé F4DHO. « Il m'est tombé
dessus, confirme Éric Fourreaux,
chaudronnier vivant à Savigny-sur-
Aisne. Mais je savais qu'il existait,
j'avais reconnu les antennes sur son
toit. »
Les antennes, c'est son truc, à Éric : il
en construit qui atteignent 16 mètres,
notamment pour les emmener lors de
« contests », ces concours où chacun
doit localiser le plus de contacts, ou la
personne la plus lointaine, pendant
24 heures.
Jean, lui, préfère fabriquer des postes
; ils rejoignent l'impressionnante
collection qui meuble son antre. «
Tout ne me sert pas » précise-t-il. À
l'heure actuelle, on peut en effet faire
du radioamateurisme avec
l'équivalent en taille d'un autoradio.
Sa rencontre avec Éric a poussé le
retraité à passer la licence permettant
d'émettre.
À présent, il honore des rendez-vous
quotidiens à neuf heures avec des
habitués d'autres contrées.
Chacun donne les relevés météo ou
atmosphériques dont il dispose. On
parle aussi technique et informatique.
Aujourd'hui, Éric Fourreaux aimerait
bien pouvoir transmettre sa passion à
d'autres. « Toute personne intéressée
est la bienvenue pour voir mon
matériel et être initiée ». Il ajoute que
s'équiper ne demande pas un
investissement démesuré. Les
Ardennes ne comptent qu'une
cinquantaine de pratiquants, à l'heure
de l'explosion d'autres technologies. «
Mais en cas de catastrophe, comme le
tsunami, quand toutes les
communications au sol ont été
coupées, c'est le dernier moyen
possible. Ce n'est pas pour rien que
l'armée apprend encore à s'en servir.
». Les radioamateurs peuvent
d'ailleurs être réquisitionnés si
nécessaire et former de véritables
chaînes de solidarité.
Jacques BERTHION

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 05/03/2016